Soulager l’épicondylite

Lorsque l’on est atteint d’épicondylite, le moindre geste engageant les articulations du bras ou de l’avant-bras est extrêmement douloureux. La vie quotidienne s’en trouve impactée, et les mouvements simples comme ouvrir une porte ou se servir un verre d’eau, par exemple, peuvent devenir un vrai calvaire.

Le mouvement et l’épicondylite

Afin de faciliter la guérison, il est conseillé de laisser le bras se reposer dans un premier temps. Dans la plupart des cas, si les tendons ne sont plus sollicités pendant un laps de temps la douleur disparaît d’elle-même. Dans d’autres cas l’affection continue, c’est alors que les exercices deviennent utiles, et peuvent contribuer à canaliser la souffrance.

Pour pouvoir guérir, il faut arrêter dans la mesure du possible d’effectuer le moindre geste susceptible d’être douloureux tout en continuant à bouger. Moins les tendons sont sollicités, plus ils se reposent. En effet, comme ils sont déjà lésés, enflammés ou rompus, tout stress supplémentaire pourrait aggraver l’état du patient.

L’utilisation d’une coudière ou d’un bracelet épicondylien permet d’immobiliser le bras ou de réduire la tension musculaire sur les tendons. 

Quelques exercices pour soulager les douleurs

Dans un premier temps, l’exercice le plus efficace contre les douleurs liées à l’épicondylite reste la mise au repos. Les muscles et les tendons affectés doivent avoir le temps de récupérer afin que toutes les procédures qui interviennent après soit vraiment efficaces.

Dans un second temps, il est judicieux d’appliquer de la glace sur la zone douloureuse, cela contribue à soulager la douleur et apporter du repos à la zone atteinte par l’inflammation.

Ensuite, un massage de l’épicondyle est également conseillé. Pour trouver ce dernier, il faut étendre le bras, l’épicondyle est le petit relief qui dépasse de votre avant-bras. Le massage peut s’effectuer avec un anti-inflammatoire non stéroïdiens, ce qui en décuplera les effets.

Les exercices suivant sont indiqués par les kinésithérapeute et les chiropraticiens dans le traitement d’une épicondylite latérale affectant la face externe du coude uniquement, si vous manifestez d’autres symptômes dans d’autres zones du bras, il est impératif de consulter votre médecin traitant car il pourrait s’agir d’une autre affection.

Le second exercice consiste à soulever un petit objet de poids moyen.

  1. Saisissez l’objet et soulevez lentement le bras.
  2. Relâchez le bras tout en maintenant l’objet dans votre main.